Psychothérapie pour enfant

QUAND CONSULTER UN PSYCHOTHÉRAPEUTE POUR ENFANT ?

Il peut être utile de consulter un psychothérapeute lorsque l’enfant présente des manifestations qui interfèrent avec son développement et sa vie quotidienne. Par exemple, lorsqu’il est hyperactif, qu’il est inattentif, qu’il s’isole, qu’il manque d’intérêt, que ses résultats scolaires chutent ou qu’il émet des signes de colère ou de tristesse… À vrai dire, la liste des signaux est longue.

Toutefois, lorsque des difficultés apparaissent, c’est souvent le corps qui s’exprime en premier. Cela peut s’observer dans son alimentation (refus de s’alimenter ou choix drastique des aliments) ou dans son sommeil (endormissement difficile, pleurs, réveils nocturnes, cauchemars).

À QUEL MOMENT ET POURQUOI CONSULTER UN PSYCHOTHÉRAPEUTE POUR ENFANT ?

De manière générale, il peut être utile de consulter lorsque l’enfant se situe dans un extrême : soit il est dans le « trop », soit il est dans le « trop peu »

D’ailleurs, il peut également avoir besoin de parler à quelqu’un de totalement neutre, que ce soit par rapport à une difficulté personnelle ou à la suite d’un événement particulier dans sa vie d’enfant (séparation, arrivée d’un nouveau bébé, maladie, difficulté à l’école, déménagement…).

Ce que je propose

Mon travail consiste à :

  • proposer à l’enfant une découverte de ses émotions ;
  • comprendre à travers le jeu et le dessin quels sont les enjeux et les difficultés qui sous-tendent ce qui se manifeste ;
  • soigner.

COMMENT S’ORGANISE MON TRAVAIL DE PSYCHOTHÉRAPEUTE POUR ENFANT ?

Je suggère une évaluation de la demande en trois temps.

  1. Les parents sont reçus seuls afin de leur offrir un espace de parole pour qu’ils puissent s’exprimer sans gêne sur tout ce qui peut toucher à la vie de l’enfant et à ses difficultés.
  2. Puis, l’enfant est accueilli pour trois séances d’observation et d’évaluation. Il s’agit de pouvoir comprendre la nature des difficultés. J’utilise le jeu et le dessin (pâte à modeler, dessin, découpage, construction…) pour appréhender son fonctionnement cognitif, affectif et relationnel, sans que ce soit pour autant intrusif. En fait, la dynamique donnée est évolutive vers une forme de « résolution ».
  3. Enfin, je reçois à nouveau les parents avec l’enfant, si cela est adéquat, pour évaluer l’intérêt d’une prise en charge ou, dans certains cas, conseiller une autre orientation.

QUE PEUT-ON ATTENDRE D'UNE PSYCHOTHÉRAPIE POUR ENFANT ?

Vous pouvez vous attendre à…

… ce qu’un lien de confiance se crée entre nous.

… ce que toute l’intimité de l’enfant et sa différence puissent se dire dans un espace thérapeutique préservé.

… ce que l’irremplaçable implication de la famille dans le travail avec l’enfant soit maintenue et encouragée, car c’est elle qui est présente au quotidien avec lui.

… ce que l’enfant se sente respecté, entendu et compris dans sa souffrance : deux conditions qui ont une fonction très réparatrice à la fois pour le soulagement et le mieux-être de l’enfant.

– Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » ? demande le Petit Prince. […]

– C’est une chose trop oubliée, dit le Renard. Ça signifie « créer des liens… ».

Antoine de Saint-Exupéry